Horaires de travail du Bureau des personnes morales pendant la crise du COVID-19

Le groupe parlementaire PDC-JDC a pris connaissance avec le plus grand étonnement des différentes prises de position du Gouvernement dans les médias suite au dépôt de la question écrite du député Stéphane Theurillat concernant le mode de fonctionnement du Bureau des personnes morales pendant la crise du COVID-19.

Le groupe PDC-JDC constate que les informations données par le Gouvernement ne seraient pas conformes à la réalité selon les très nombreux éléments portés à sa connaissance. Il apparaît comme certain que la hiérarchie du Service des contributions avait bel et bien connaissance des horaires spéciaux des employés concernés et les a même validés. Par ailleurs, le nombre de personnes concernées par cette directive est également supérieur aux quelques cas relatés par le Gouvernement. Au vu de la communication faite par la ministre des Finances, les employés du Bureau des personnes morales sont mis devant un grave conflit de loyauté, ce que le PDC-JDC ne peut accepter.

En conséquence, pour que toute la lumière soit faite dans cette affaire le plus rapidement possible, mais également pour établir les responsabilités, tant des mesures prises que des fausses informations transmises à la presse et ainsi permettre aux employés de ce service de pouvoir retrouver la confiance dans leur hiérarchie, le groupe PDC-JDC a décidé d’intervenir lors de la prochaine commission de gestion et des finances afin de lui demander de mandater dans les meilleurs délais le Contrôle cantonal des finances pour réaliser un audit relatif à cette affaire.

PARTI DEMOCRATE-CHRETIEN DU JURA