De la musique, pas du tintamarre!

De la musique, pas du tintamarre!

Vous aimez la musique et n’appréciez pas le tintamarre et la cacophonie ?

Les élections fédérales offrent une bonne occasion de réfléchir au bruit émis par les différents partis politiques. Certains comme les Verts n’émettent qu’un son, toujours le même. Tout à gauche, les instruments sont peu nombreux et donc pas vraiment audibles. A droite de l’échiquier en revanche, les musiciens de l’UDC sont assez nombreux pour produire beaucoup de bruit. Il en va de même au parti socialiste, si bien que les deux partis suisses les plus sonores produisent essentiellement des dissonances lorsqu’ils essaient de jouer ensemble au Palais fédéral.

La solution existe. A chaque fois que la Berne fédérale a produit une bonne musique qui sonne bien, elle a été composée par le seul parti capable de réunir les musiciens sur une partition commune : le PDC. Cette capacité de rassembler est particulièrement évidente au Conseil des Etats où les élus PDC sont nombreux. La culture du dialogue plus clivante du Conseil national est alimentée par les ailes politiques. Elle conduit plus souvent à l’échec de projets législatifs qu’à leur aboutissement.

Analysé à l’aune de la musique, le choix qui s’offre aux électrices et électeurs jurassiens est intéressant et révélateur. Elire des candidats du PDC promet des concerts harmonieux qui feront le bonheur du plus grand nombre. Voter tout à gauche ou tout à droite produira plutôt des grincements. Le centre politique et la politique du centre méritent le soutien des jurassiennes et des jurassiens.

 Pascal Eschmann, président du PDC Jura, 079/600.55.02

Gauthier Corbat, secrétaire général du PDC Jura, 079/773.01.27