Eteindre l’éclairage public la nuit? Rencontre avec la PDC Dominique Rudolf.

Eteindre l’éclairage public la nuit? Rencontre avec la PDC Dominique Rudolf.

L’élue PDC a récemment déposé, aux côtés de Claude-Alain Chapatte, une motion demandant l’extinction de l’éclairage public pendant la nuit au sein de sa commune, Val Terbi. Tout en saluant cette initiative éco-responsable, le PDC Jura a voulu en savoir plus…

Dominique, d’où vous est venue l’inspiration?

D’autre commune l’on fait avant nous, ainsi, un jour, je me suis demandée, “et pourquoi pas Val-Terbi”?

La protection de la nature et de ses espèces a été l’une de mes principales motivations. Beaucoup d’études montrent qu’actuellement la pollution lumineuse est l’une des premières causes de la disparition des insectes. Leur nombre ne cesse en effet de décliner dans notre écosystème. Attirés durant la nuit par ces luminosités artificielles, ces derniers se fatiguent puis finissent par mourir.

Une diminution des couts d’électricité a été le second moteur. Réduire ces coûts auraient logiquement un impact très positif sur notre commune.

Enfin, quelques récents résultats statistiques m’ont conforté dans mon choix: 80 % des communes en Suisse Occidentale pratiquent depuis longtemps cette extinction, alors que des recherches montrent que 85% des personnes interrogés sont positives à ce type d’initiative. Des études démontrent également que l’insécurité réelle n’augmente pas et a même des effets positifs avec une baisse des incivilité et autres tapages nocturnes.

Comment vos collègues des groupes PDC-sympathisants et CoVal ont-ils d’abord pris votre proposition? Quelles ont été les réactions au sein des autorités communales, et même en dehors, avez-vous déjà des retours?

Au niveau de notre groupe, les avis étaient d’abord mitigés. Or après information, et après avoir énuméré les nombreux “plus”, il a très vite montré un avis favorable, ainsi que le conseil communal, qui m’a ensuite soutenu dans ma démarche. Cela n’a en fait pas été difficile de les faire accepter cette motion. La population a, je crois, plutôt bien accueilli ma motion! Seuls quelques personnes âgées m’ont fait part de leur crainte future au moment de rentrer chez eux la nuit. Or une fois informée des bienfaits et du bien-fondé de cette initiative, ils se sont montrés moins réticents.

La protection de la nature, le développement durable et la santé, vous tiennent donc tout particulièrement à coeur, et sont les leitmotiv de votre combat politique? 

Oui, l’environnement est l’une de mes priorités! Récemment et à juste titre, la jeunesse s’est exprimée en nous demandant d’agir concrètement. Cette motion est l’occasion de leur montrer notre soutien et une première phase dans ce juste combat, en vue de leur laisser une planète habitable. Les informations dont nous disposons aujourd’hui doivent nous mener à réfléchir et à agir pour la planète.

Question santé, des études relèveraient que le sommeil de nombreuses personnes serait dégradé par la lumière émise par les lampadaires.

Par cette initiative, nous avons voulu montrer à la population que les questions environnementales sont au coeur de nos préoccupations, et qu’elles font ainsi partie de nos plus grand combats.

Dominique Rudolf, PDC et membre du conseil général de la commune de Val Terbi.