La démocratie du côté du PDC

La démocratie du côté du PDC

Le référendum contre le budget 2019 de la ville de Delémont est un droit fondamental de notre système politique. En représailles, l’annonce du Conseil communal de geler certaines subventions publiques est un chantage regrettable. L’exécutif prend en otage sa population, qui ne doit pas être dupe devant cette tentative de l’empêcher de s’exprimer.

La suspension des subsides annoncée par le Conseil communal au prétexte qu’un référendum conteste son budget est inadmissible. En parallèle à cette décision, ce même CC confirme la mise au concours de 18,8 postes pour un montant de 1,5 millions de francs. Une incohérence manifeste qui a tout du chantage. Cette attitude est de nature à discréditer l’exécutif de la ville. Sa communication de jeudi dernier pourrait également constituer une infraction à son devoir de réserve en regard de la jurisprudence récente du Tribunal fédéral. Le PDC étudiera la possibilité de faire recours contre cette ingérence dans la campagne référendaire. Surtout, le parti démocrate-chrétien tient à rappeler l’essentiel : au travers de ce référendum, il veut donner l’occasion aux citoyens de Delémont de s’exprimer sur une création de postes raisonnable, maîtrisée, responsable, et qui garantit aux contribuables une fiscalité supportable ces prochaines années.

En saucissonnant son projet en 27 arrêtés différents, le CC a rendu lui-même caduque toute possibilité de s’opposer directement à la création des nouveaux postes. Lors du Conseil de ville, toutes les modifications proposées ont été rejetées par la gauche, notamment la possibilité d’établir des priorités parmi les postes à créer. Ce faisant, le référendum contre le budget n’était pas un choix mais une nécessité. Une fois la récolte de signature achevée, il appartiendra à l’exécutif d’organiser un vote le plus rapidement possible afin d’éviter un blocage qu’il a lui-même provoqué.

Le contexte économique et fiscal exige des autorités communales qu’elles pratiquent une politique clairvoyante en matière de dépenses publiques. Le PDC de Delémont s’engage au travers de sa campagne référendaire à faire en sorte que la capitale jurassienne ne voie pas son développement freiné par une hypertrophie de son administration. L’Etat jurassien et ses communes cherchent actuellement des gains d’efficience pour garantir leurs prestations à la population. A Delémont, le budget 2019 s’inscrit en faux de cette volonté stratégique. C’est contre ce projet néfaste, et désormais également contre le chantage de son exécutif, que le PDC mènera sa campagne.

 

François Monin, Coordinateur du comité référendaire, 079/559.78.66    

Christophe Girardin, Président de section, 076/822.03.14