Une création de postes déraisonnable et préoccupante

Une création de postes déraisonnable et préoccupante

Un référendum contre l’irresponsabilité budgétaire. Les Conseillers de ville PDC s’opposeront lundi prochain au projet de budget du Conseil communal de Delémont soumis au vote, puis si nécessaire via référendum. Par ce biais, ils souhaitent dénoncer la création des 18,8 postes qui ne manqueront pas de grever les finances de la capitale jurassienne ces prochaines années. Un recours par les urnes est inévitable, malgré la segmentation du dossier voulue par la gauche.

 

Une décision critiquable sur le fond comme sur la forme. La section du PDC de Delémont réunie en assemblée générale jeudi soir a dit tout le mal qu’elle pensait du choix de la majorité de créer 18,8 postes à l’administration de la ville, sans modération ni discussion approfondie au sein des commissions du législatif. Les élus et militants du parti regrettent que toutes les modifications
proposées lors de la séance du conseil de ville aient été rejetées par la gauche, notamment la possibilité d’établir des priorités parmi les postes à créer. Ils estiment inévitable d’en passer par le peuple, qui doit pouvoir s’exprimer sur un dossier dont les charges financières pèseront lourd dans le budget communal.

Après confirmation auprès du Service des communes de la RCJU, il s’avère impossible de grouper l’ensemble des quelque 25 arrêtés qui ont mené à cette création de postes, chaque texte devant faire l’objet d’un référendum séparé. Ce cas de figure rend caduque toute possibilité d’organiser un vote intelligible et cohérent. Le PDC y voit une tactique visant à empêcher le peuple de s’exprimer. Par conséquent, le recours par le référendum contre le projet de budget 2019 constitue la seule voie possible pour s’opposer à cette hypertrophie de l’administration de la ville.

Le PDC juge essentiel de consulter la population de Delémont sur la politique irresponsable menée par la majorité. Le léger équilibre budgété pour le prochain exercice augure déjà avec cette création de postes irraisonnée une hausse d’impôts inévitable.

Parti de la responsabilité et principal artisan de l’embellie des dernières années, le PDC ne laissera pas Delémont retomber dans ses anciens travers.

François Monin
Coordinateur du Comité référendaire
079 559 78 66

Christophe Girardin
Président de la Section Delémont
076 822 03 14