Invalidation du vote de Moutier : une vaste supercherie

Invalidation du vote de Moutier : une vaste supercherie

Avec la plus grande fermeté, le PDC Jura condamne la décision rendue lundi par la Préfète du Jura bernois. Il souligne le caractère hautement politique de considérants partiaux, orientés et dénués de fondements juridiques. Il invite dès mardi les représentants des partis politiques à formuler une résolution interpartis ainsi qu’une pétition populaire.

 

Injustement pris à partie, Marcel Winistoerfer et les autorités municipales prévôtoises ont conduit le processus menant au 18 juin 2017, sans que jamais l’Assemblée interjurassienne d’abord, puis la Confédération ensuite, n’aient eu à relever d’irrégularités majeures. Le PDC Jura réitère son soutien total au Maire de Moutier dont la réputation d’homme à l’écoute, soucieux de travailler pour le bien commun tout en préservant la voix des minorités n’est plus à faire.

 

La RCJU a mis fin dès sa création au statut de préfet. Seule une autorité judiciaire digne de ce nom, suite à un processus encadré durant deux années et un vote légitimé par des observateurs fédéraux, donnerait valeur à ce que le PDC Jura considère aujourd’hui comme un déni de justice et un affront à l’Etat de droit. Le délai pris avant cette décision jette également le plus grand discrédit sur les considérants d’une personnalité élue par des anti-séparatistes. A trois semaines des élections communales à Moutier, tout semble mis en oeuvre pour déstabiliser et nier le destin jurassien de la ville.

 

Le PDC Jura considère le lundi 5 novembre 2018 comme une date historique. Il nous ramène aux heures les plus sombres de la Question jurassienne. Il relève d’une volonté manifeste de contrecarrer les aspirations profondes d’une majorité des Prévôtoises et Prévôtois.

 

Le parti appelle solennellement les citoyennes et les citoyens floués par cette prise de position inique à prendre part à la manifestation qui se déroulera à Moutier le vendredi 9 novembre prochain à 19 heures. Il invite l’ensemble des Président(e)s des groupes parlementaires jurassiens à rédiger une résolution interpartis ainsi qu’une pétition populaire adressées au Conseil fédéral pour exiger qu’enfin il s’investisse afin que la volonté populaire exprimée le 18 juin 2017 à Moutier soit respectée.

 

Trop longtemps les Jurassiennes et les Jurassiens se sont montrés conciliants et attentistes. Ce lundi 5 novembre signe le début d’un nouveau combat.

 

Vive Moutier Ville jurassienne !

 

 

Pascal Eschmann, Président du PDC Jura, 079/600.55.02

Gauthier Corbat, Secrétaire général du PDC Jura, 079/773.01.27